Comment renforcer la sécurité de l’Internet des objets (IoT) ?

Internet des objets (IoT)

Une maison intelligente qui s’ouvre toute seule dès que vous vous tenez devant la porte, des lumières qui s’allument en un claquement de doigts, une montre connectée ou même des bracelets qui vous alertent sur le non-respect de votre régime alimentaire… Vous avez l’impression d’être dans un film de science-fiction ? Et pourtant, tout cela est désormais rendu possible grâce aux nouvelles tendances technologiques intelligentes, autrement appelées l’Internet des objets (IoT). Pourtant, les attaques de haut niveau, couplées au manque de connaissances concernant les pratiques de sécurité et les coûts associés, empêchent de nombreuses entreprises d’adopter cette  technologie.

Internet des objets : quèsaco ?

Aujourd’hui, presque tout ce qui peut être activé ou désactivé à distance peut être connecté à Internet. Et les fabricants l’ont bien compris ! Ainsi, toute une industrie est née pour faciliter le quotidien des consommateurs grâce au digital. Lumière et stores sur commande, accessoires pour la santé, appareils ménagers autonomes, traceurs GPS pour les animaux de compagnie… Tous ces outils ne sont que les prémices de ce que peut offrir l’Internet des objets.

Le Cloud en fait également partie. Grâce à des connexions de ferroutage, ce service informatique entraîne non seulement une nouvelle expérience utilisateur, mais également une nouvelle manière d’interagir avec les données produites. Ainsi, l’IoT concerne moins la technologie que l’amélioration des relations entre deux personnes, entre deux choses ou entre une personne et un objet.

Renforcez votre confiance envers les appareils connectés à l'IoT

Si les avantages de l’Internet des objets sont nombreux, tous les systèmes connectés comportent des risques. Ainsi, la peur de se faire pirater, voler, surveiller ou encore écouter est très présente dans l’esprit des chefs d’entreprise. Or, ces risques sont minimes du moment que vous êtes correctement sécurisé.

La sécurité numérique doit alors être spécifiquement conçue pour les dispositifs intelligents afin d’éviter les vulnérabilités. Pour ce faire, nul besoin d’inventer de nouvelles idées ou de nouveaux principes complexes. Les ingénieurs informatiques ont tout simplement fait évoluer les meilleures pratiques en cybersécurité afin de les adapter aux nouveaux usages.

Les étapes de mise en place de la sécurité IoT

Les appareils connectés à l’Internet des objets sont très différents les uns des autres. De plus, leur sécurisation dépend du type et du modèle de l’appareil. Pour sécuriser efficacement l’ensemble de ces appareils intelligents, il faut donc mettre en place un plan de sécurité multicouche global et faire une maintenance constante.

Étapes de sécurité initiales lors de la configuration des objets connectés

Voici les étapes à suivre lors de la configuration des dispositifs connectés :

  • Modifiez les mots de passe par défaut et ajustez les paramètres de sécurité en fonction de vos besoins spécifiques.
  • Désactivez toutes les fonctionnalités dont vous n’avez pas besoin.
  • Pour les appareils capables d’utiliser des applications tierces, n’utilisez que des applications légitimes de fournisseurs valides.
  • Mettez à jour le micrologiciel et les applications de chaque objet numérique connecté afin que le produit intelligent soit protégé contre les vulnérabilités de sécurité connues.
  • Si vous configurez des applications sur des appareils, vérifiez les autorisations dont elles ont besoin et limitez l’accès accordé à ces applications.

Étapes de sécurisation des réseaux et des routeurs

Les appareils IoT à proprement parler ne sont pas les uniques sources de préoccupation. En effet, connectés à l’Internet des objets, les périphériques réseau et les routeurs peuvent être utilisés pour propager des logiciels pirates ou malveillants. Il est donc nécessaire d’appliquer des mesures de sécurité des systèmes afin de limiter ces risques :

  • Mappez et surveillez tous les périphériques connectés (paramètres, mots de passe, versions de micrologiciel, correctifs récents…). Cette mesure permet d’identifier les objets intelligents que vous devez remplacer ou mettre à jour.
  • Segmentez le réseau! La segmentation du réseau empêche la propagation des attaques en isolant les périphériques problématiques qui ne peuvent pas être immédiatement mis hors ligne en cas d’attaque.
  • Veillez à la sécurité du réseau en configurant les routeurs avec un VLAN (réseau local virtuel) ou une DMZ (zone démilitarisée). Ces mécanismes de segmentation et d’isolation ajoutent une couche supplémentaire de sécurité aux réseaux connectés.
  • Respectez les bonnes pratiques de cybersécurité, à savoir l’activation du pare-feu du routeur, la désactivation de WPS (Wi-Fi Protected Setup) et l’activation du protocole de sécurité WPA2, l’utilisation d’un mot de passe fort pour l’accès Wi-Fi…
  • Désactivez les services inutiles afin d’éviter les problèmes de sécurité.

Besoin d’accompagnement pour votre transformation digitale et votre sécurité IoT ? Faites confiance aux experts en solutions de cybersécurité de la société Itaia !

  • Assistance 7j/7 8h – 20h
  • Supervision proactive du parc informatique 24h/24, 7j/7
  • Hotline et télémaintenance illimitées & équipe dédiée
  • Interventions sur sites illimitées
  • Installation de nouveaux postes incluse
  • Conseils et suivi par nos ingénieurs spécialisés
  • Antivirus professionnel inclus
À partir
de
1
€30
par jour
pour un vrai
support 7j/7
itaia-infographie-pack-maintenance

Recommended Posts