Les dix principaux conseils de sécurité pour votre entreprise

dix-principaux-conseils-sécurité-entreprise

La cybersécurité est un besoin énorme pour les entreprises de toutes formes et de toutes tailles. Mais ce ne sont pas seulement les grandes entreprises qui sont menacées. Les petites entreprises ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers et supposer que les pirates informatiques ne sont pas intéressés par la violation de leurs systèmes – ils le sont. Une attaque de cybersécurité contre une petite entreprise pourrait s’avérer catastrophique. Des mesures doivent être prises pour s’assurer qu’une attaque ne met pas une entreprise dans une position dangereuse.

Voici les dix principaux conseils d’itaia en matière de cybersécurité pour votre entreprise :

1. Disposer d'un plan de continuité et de reprise des activités

Ce point est particulièrement important si le pire se produit et qu’une attaque a lieu. 90 % des entreprises qui ne disposent pas d’un plan de continuité des opérations et de reprise après sinistre ne survivent pas à une attaque de cybersécurité. En veillant à ce que votre entreprise dispose d’un plan de continuité, vous limiterez le coût des éventuelles violations.

Les temps d’arrêt sont particulièrement coûteux pour les entreprises, une seule heure pouvant coûter jusqu’à 200 000 euros. Un fournisseur de services gérés, tel que Itaia, peut vous aider à mettre en œuvre un plan de continuité des activités réduisant les risques pour vous assurer de rebondir après un piratage préjudiciable.

2. Sauvegardes régulières dans un lieu sûr

Des sauvegardes régulières et fréquentes pourraient faire la différence entre survivre à une cyber-attaque et ne pas y survivre. Si un logiciel de rançon frappe votre entreprise, vous devrez utiliser des sauvegardes pour reconstruire vos systèmes – en d’autres termes, vous aurez besoin de données de sauvegarde pour continuer à fonctionner.

Veillez à ce que vos données soient sauvegardées en plusieurs exemplaires. Si certaines données deviennent irrécupérables, vous avez alors d’autres options pour les reconstruire. Une politique de sauvegarde solide pourrait faire la différence entre la survie de votre entreprise et l’échec d’un sinistre.

3. Assurez-vous que la sécurité de votre courrier électronique est à la hauteur

Avec plus de 3,4 milliards d’e-mails de phishing envoyés chaque jour, la sécurité de votre messagerie doit être suffisamment solide pour résister à toutes les menaces potentielles. Les e-mails de phishing et les logiciels de rançon envoyés par courrier électronique sont sans doute la plus grande menace cybernétique à laquelle les entreprises sont confrontées et doivent être stoppés.

Un seul courriel de phishing pourrait permettre à un attaquant de contourner vos défenses et de récupérer les identifiants de connexion ou d’installer un logiciel malveillant. Les courriers électroniques tentent de tromper l’utilisateur en imitant le logo d’une entreprise reconnaissable pour le convaincre de saisir ses coordonnées. Avant que l’utilisateur ne s’en rende compte, vos systèmes sont compromis, et les pirates informatiques demandent une rançon pour les informations sensibles de votre entreprise.

Une solution de sécurité du courrier électronique robuste et multicouches peut contribuer dans une large mesure à empêcher que cette vulnérabilité ne représente un tel risque pour votre entreprise, mais si elle n’est pas associée à une formation des utilisateurs, elle laissera toujours des vides dans vos défenses.

4. Formation de sensibilisation à la sécurité pour vos employés

Il est essentiel de créer une forte culture de la cybersécurité au sein de votre entreprise. Elle peut contribuer à inciter vos employés à assurer la sécurité et la solidité de votre entreprise. Des principes de base tels que le traitement sécurisé des données sensibles, l’utilisation sûre d’Internet et la protection des fichiers par mot de passe doivent être intégrés à tous les niveaux de l’entreprise.

Il est essentiel d’organiser régulièrement des formations de sensibilisation au phishing par courrier électronique, car elles permettront à votre personnel de repérer et, surtout, d’éviter d’éventuels courriers électroniques frauduleux. La mise à jour régulière de votre personnel sur les dernières menaces contribuera également à éviter toute violation et à créer une culture de sensibilisation au cyber-hameçonnage.

5. Utilisez l'authentification multifactorielle dans toute votre entreprise

L’authentification multifactorielle est une couche de sécurité essentielle pour assurer la sécurité de votre entreprise. Elle implique une méthode de vérification supplémentaire qui indiquera au système qui vous êtes qui vous dites être.

L’AMF est un texte ou un courriel qui vous est envoyé avec un code pour sécuriser vos données d’identification ou peut prendre la forme de données biométriques telles que des empreintes digitales. L’ajout d’une deuxième couche de vérification réduit la possibilité de perdre ou de se faire voler un mot de passe qui peut être utilisé pour accéder aux systèmes et aux données de votre entreprise.

6. Utilisez uniquement le WiFi sécurisé

Ce point est particulièrement pertinent, car de nombreux travailleurs travaillent à distance du fait du COVID-19. Votre réseau domestique doit être sûr et sécurisé, pour protéger votre entreprise. Pour ce faire, assurez-vous que les paramètres de votre routeur sont réglés sur privé, avec un mot de passe fort qui est régulièrement changé pour empêcher tout intrus.

Vous devez également vous connecter au réseau de votre entreprise avec une connexion cryptée, soit WPA2 ou WPA3 si possible, pour plus de sécurité. Si vous êtes en déplacement, résistez à l’envie de vous connecter au réseau WiFi public, car il n’offre pas la même sécurité que les réseaux privés.

7. Mettre en œuvre des politiques de mots de passe sécurisés

Un mot de passe sécurisé ne se termine pas par « 123 » et ne comporte pas uniquement des minuscules. Non, un mot de passe doit comporter un mélange de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de caractères spéciaux. Le fait d’avoir plus de quatorze caractères est également parfait, car cela annule la probabilité qu’un pirate informatique craque votre mot de passe. Vous devez veiller à ce que des mots de passe distincts soient utilisés pour les différentes connexions. Les gestionnaires de mots de passe sont un outil utile et doivent être utilisés dans la mesure du possible.

8. Auditer régulièrement votre stratégie de cybersécurité existante

Votre entreprise devrait déjà avoir mis en place un grand nombre des procédures ci-dessus. Si votre cybersécurité existante est en place depuis un certain temps, il est peut-être temps de la mettre à jour. Le rapport d’évaluation de la cybersécurité d’Itaia vous donne une note sur 50 pour la solidité de vos mesures de cybersécurité.

En outre, vous recevez un rapport personnalisé qui vous donne des conseils spécifiques sur la manière d’améliorer votre notation et de renforcer vos vulnérabilités. C’est un excellent moyen de voir comment vous pourriez améliorer la cybersécurité de votre entreprise.

9. S'assurer que tous les correctifs sont à jour

Les pirates informatiques sont toujours à la recherche des dernières vulnérabilités des logiciels. Des correctifs et des mises à jour de logiciels sont publiés fréquemment pour éviter que les faiblesses ne soient exploitées. Votre entreprise doit veiller à ce que ces mises à jour soient installées dès qu’elles sont disponibles.

Les téléchargements automatiques doivent être activés car ils peuvent vous couvrir en dehors des heures de travail, en cas de patch d’urgence. Si certaines mises à jour doivent être effectuées manuellement, veillez à ce qu’elles soient programmées avec régularité.

10. Recherchez les éléments compromis de votre entreprise sur le web noir

Le Dark Web regorge de données commerciales essentielles achetées et vendues quotidiennement. Les cybercriminels vendent les données des entreprises à d’autres pour de grosses sommes d’argent. Nos scanners du Dark Web nous permettent de vérifier si vos données professionnelles sont disponibles à l’achat sur le marché noir numérique. Si vous savez qu’elles le sont, vous pouvez vous assurer que ces informations ne sont plus actives et que les vulnérabilités qui ont permis la fuite sont sauvegardées.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour un scan GRATUIT du web noir au 01 88 40 19 40 ou envoyez-nous un courriel à [email protected]

Recommended Posts